Close
5 conseils pour réussir votre changement de marque

5 conseils pour réussir votre changement de marque

Rompre avec le passé, stimuler l’interne, créer une nouvelle dynamique, accompagner une fusion, porter un changement de cap, s’ouvrir à l’international… pour diverses raisons, changer de nom est très courant dans le monde des entreprises. Y compris pour toutes les grandes marques que vous côtoyez au quotidien et dont vous ne soupçonnez peut-être même pas l’existence d’une ancienne appellation (découvrir 5 exemples de changements de marque réussis).  Mais un tel changement est loin d’être anodin et mérite d’être bien accompagné. Voici 5 conseils pour ne pas passer à côté de votre changement de marque.

1/ Impliquer l’interne pour fédérer autour du nouveau nom

Avant de changer de nom, il est primordial, à minima, d’en informer ses collaborateurs bien en amont. Mais dans l’idéal, i lfaut aller encore plus loin et les impliquer, dans la réflexion et le projet afin d’éviter des surprises à la révélation et qu’ils ne se sentent dépossédés du sujet, au risque de ne pas se retrouvent pas dans leur propre entreprise.

Nous vous parlions d’ailleurs il y a quelques temps de l’effet IKEA, selon lequel une personne impliquée est par nature plus engagée… c’est la clé du succès pour faire de vos collaborateurs de véritables ambassadeurs de ce changement et leur donner les moyens de surfer sur cette nouvelle dynamique.

 Cependant, c’est à double tranchant : impliquer trop de personnes dans un projet sans adapter son organisation et cadrer le projet peut le ralentir et entrainer des frustrations. Le tout est d’impliquer les différents segments de l’entreprise pour que chacun se sente représenté et de ne pas hésiter à trancher : impliquer ne veut pas dire satisfaire tout le monde.

2/Être conscient de l’investissement et se donner les moyens de réussir  

Changer nom entraine une modification des statuts et les formalités ne se font pas du jour au lendemain. C’est pourquoi à la décision de changer de nom, la société doit écrire un procès verbal pour fixer une date de prise de décision et faire les démarches nécessaires.

Et puis il y a les changements de signalétiques, de supports de communication, et tout le reste… Bref un changement de nom peut coûter des millions d’euros, le chiffre étant évidemment proportionnel au chiffre d’affaire de l’entreprise.  Mais cela ne doit pas vous décourager, car la dynamique du changement doit vous rapporter bien plus encore, prenez-le comme un investissement sur le long terme.

3/ Regarder vers l’avenir sans oublier son passé, pour donner du sens

Même si certaines entreprises changent de noms suite à un scandale qui a terni durablement l’image de l’entreprise, ce n’est heureusement pas la majorité des cas. Il existe plein d’autres raisons pour changer de nom : fusion-acquisition, évolution majeure des activités, créer une nouvelle dynamique, l’implantation à l’international…

Même en cas de révolution au niveau du nom, il est essentiel de prendre en compte l’existant dans sa réflexion, son historique, ses expériences… pour mettre toutes les chances de son côté et donner un sens à votre nouvelle identité.

En effet, Le succès d’une nouvelle identité de marque (nom, logo, signature) repose sur plusieurs critères : son impact visuel, sa mémorisation, la dynamique du nom, la cohérence avec les services proposés et le positionnement de l’entreprise, l’appropriation des équipes, etc.

Mais le plus important, c’est qu’il raconte une histoire, qu’on puisse lui donner du sens, le comprendre et l’expliquer.

4/ Trouver le bon nom pour votre entreprise

La création du nom ne plaira certainement pas à tout le monde dès le premier jour (cela n’arrive même presque jamais) et ce serait trop réducteur et aléatoire de se limiter dans votre décision au simple « j’aime/ j’aime pas », ou autre système de vote totalement subjectif.

Au-delà de la séduction, il faut être pragmatique et se donner des critères précis et objectifs : facile à prononcer, court, intemporel, adapté à la clientèle visée, au marché, en cohérence avec le positionnement, les ambitions… D’ailleurs, un changement de nom s’accompagne bien souvent d’une refonte totale de la plateforme de marque.

Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul pour faire face à tout cela ! D’ailleurs, on connait une agence qui fait ça très bien… 😉

5/ Informer ses clients, ses fournisseurs… et créer l’évènement

Rarement enthousiasme aux changements, il est primordial de communiquer sur un changement de nom pour embarquer les différents acteurs liés à l’entreprise. C’est un prétexte pour instaurer une nouvelle proximité, parler de vous, (re)présenter vos offres et vos services, valoriser votre démarche d’innovation, votre changement de statut ou d’ambition… bref, une belle opportunité de gagner des points auprès de vos interlocuteurs et de donner un nouvel élan à votre relation clients.

La communication sur la nouvelle marque est essentielle pour garantir le succès de son lancement et accélérer son adhésion auprès de vos différents publics cibles.

Sans oublier toutes les démarches administratives (La poste, la préfecture, l’INPI…) mais aussi pour modifier les nouveaux contrats, les factures et autres documents qui devront indiquer le nouveau nom de la société, et non plus l’ancien.

2 comments

  1. Pas toujours évident comme démarche. Sans compter les risques SEO d’un changement de domaine, même si avec un travail pointu en amont, on peut limiter très fortement les risques SEO.

    1. Je dirai même plus : jamais évident et toujours risqué… mais bien amené, bien travaillé, les résultats sont souvent très intéressants en terme d’image et de ROI.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close