Close
Et si on essayait de faire simple ? (Web2day 2018)

Et si on essayait de faire simple ? (Web2day 2018)

Juin 2018 – je participe au festival web2day à Nantes et parmi la liste bien fournie des conférences, un titre m’interpelle : « Simple n’est pas stupide ». 40 minutes de réflexion guidées avec humour par Thierry Croix, UX designer & Storyteller, pour nous faire prendre conscience de combien nous nous compliquons la vie – et ce pour une seule raison : la peur de faire simple.

Faire compliqué, une tendance pour être tendance ?

C’est vrai que nous, les professionnels de la com’, du marketing et du digital avons le chic pour s’encombrer de mots « in » que personne ne comprend vraiment et enchaîner des séances de cogitation collective parfois dignes d’une caricature des inconnus.

Blockchain, ROI, Revenue sharing, Dashboard, Disruption, Next-gen, big data… des anglicismes, des acronymes, des néologismes tendances… comme le jean-baskets, tous ces termes qui en jettent font partie de notre quotidien d’agence, parfois un peu trop. Chacun d’eux a du sens, mais ils sont souvent utilisés – par habitude ou mimétisme – à tort et à travers, sans vraiment s’interroger sur ce qui se cache derrière. L’éternel combat de la forme contre le fond.

Attention, avec trop de vent, les bonnes idées peuvent s’envoler.

« Une étude a révélé qu’on passait 16 ans de notre vie en réunion. Si on considère que 80% d’entre elles ne servent à rien, on passe 12 ans de sa vie à se faire chier… » 

Simple but not easy

Mais faire simple, c’est pas si facile !

Tout le monde essaye de rentrer dans ce moule un peu complexe et pas vraiment confortable. Résultat ?  Une bonne partie des participants sort de réunion sans avoir vraiment tout compris… alors pourquoi se compliquer la vie et ne pas essayer faire plus simple, plus accessible ? Les raisons sont nombreuses.

Parce que l’on n’ose pas

Cela semble parfois tellement évident pour tout le monde, que c’est difficile d’interrompre l’engouement général pour oser demander « euh… ROI ? Pourquoi on parle ici du Règlement d’Ordre Intérieur ? ». Et pourtant, dites-vous que vous n’êtes probablement pas le seul à aller sur Google en sortant de réunion pour découvrir qu’il s’agit du « Return On Investment ». Le retour sur investissement quoi !

« Ne négligez pas le pouvoir du simple »

Parce qu’on a toujours fait comme ça

L’habitude, les usages, la reproduction des modèles… ça a toujours marché comme ça, c’est le domaine qui le veut. Et si on prenait un peu de recul pour essayer autre chose ?

Parce que dans « vulgariser », il y a « vulgaire »

Même le mot « vulgariser » est négatif. Regardons de plus près la définition de vulgaire : « qui est sans aucune élévation, qui est ordinaire, prosaïque, bas commun », par opposition au scientifique et au technique. Effectivement, vu comme ça, cela ne donne pas envie… et si on l’abordait plutôt comme une simplification dans le but de se comprendre mieux et de rendre une chose accessible pour mieux échanger sur un sujet donné ? Halte aux idées reçues, faire simple ne veut pas dire être simpliste !

Parce que c’est un gage d’expertise

Utiliser un vocabulaire « technique », c’est montrer que l’on connait son métier. Mais avez-vous vraiment besoin de ça pour prouver votre savoir-faire ? La vraie expertise ne réside pas dans les mots que l’on utilise, mais dans la manière dont on va en maîtriser les concepts, avec la capacité de les appliquer, les décliner… et de les expliquer !

« Si tu n’es pas capable d’expliquer une chose à un enfant de 6 ans, c’est que tu ne l’as pas comprise toi-même »

Parce que le simple fait fuir les clients

C’est une vraie problématique : dans un univers ultra-concurrentiel, avec beaucoup de charlatans qui maitrisent parfaitement l’art de l’illusion, le client peut être tenté d’aller vers la présentation qui lui semble la plus technique, fournie de blabla. Parce que s’il ne la comprend pas, « cela doit être très pointu, et donc bien », parce que si ça lui semble simple, il a l’impression de pouvoir le faire lui-même ou que nous ne sommes pas des experts en la matière, parce ce qu’il doit justifier son budget… Cela demande en effet beaucoup de pédagogie pour expliquer que l’expertise ne se vend pas au kilo et que transmettre simplement est beaucoup plus dur que de travailler seul dans son coin sans partager. Mais c’est pourtant fondamental.

Parce que ça fait du bien à l’égo

Parler de son métier avec des termes compliqués, c’est valorisant, élitiste. On est dans sa bulle, au-dessus de tout et surtout, dans les nuages… je suis « data-analyste », « ux-designer »…wahou… mais concrètement ? Essayez de faire simple et qui sait, peut-être même que votre femme et vos enfants comprendront pour la première fois ce que vous faites de vos journées !

Keep it simple

Le lexique « pour faire simple » de Thierry Croix

Prenez les expressions que vous utilisez le plus dans votre métier et essayez de les résumer en une phrase. Le plus simplement possible pour que cela soit compris par tous. Vous verrez, ce n’est pas si facile et vous aurez probablement le réflexe de caser dans votre explication quelques termes techniques. Notre conférencier d’un jour Thierry Croix s’est prêté à l’exercice devant nous.

Blockchain

« C’est une sorte de grande photocopieuse : on prend un document qu’on va copier 7000 fois pour le donner à 7000 personnes différentes. Parce que c’est plus difficile de falsifier 7000 documents éparpillés qu’un seul dans un endroit bien identifié. Voilà. »

Disruptif

« Bon sens : si ça ne marche pas comme tu faisais jusqu’à présent, tu changes pour faire quelque chose de complètement différent. »

Agile

« Un mec a déposé un concept pour dire : et si on travaillait ensemble, en prenant les choses dans le bon ordre les unes après les autres ? »

 

A vous de compléter la liste : n’hésitez pas à nous proposer vos définitions en commentaire. Et dès maintenant, tentez de tout mettre en œuvre pour vous simplifier la vie ! Merci à ce très bon orateur qui a su nous transmettre son point de vue avec légèreté… en toute simplicité.

1 commentaire

  1. Waouw! C’est un super résumé. Merci 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close