Close
Goodies Écologiques, 6 questions à se poser pour éviter le Greenwashing et sauver la planète!

Goodies Écologiques, 6 questions à se poser pour éviter le Greenwashing et sauver la planète!

Ça y est ! Comme pour tout, les goodies, éléments essentiels des marketeurs, se retrouvent chamboulés par les normes et préférences écologiques… Les sacs changent, les sensibilités aussi et tout le monde s’y met. Le non-écolo devient cheap et has-been, pire il va bientôt finir par être illégal. En effet, en plus des coton-tiges, gobelets, verres et assiettes en plastique qui devront avoir disparu au 1er janvier 2020 beaucoup d’autres éléments plastiques seront fatalement amenés à disparaître.

Autant donc passer aux goodies écologiques dès à présent.  Mais au fond existe-t-il vraiment une façon de voir le goodies comme écologique ? Ou sont-ce deux termes qui au fond ne pourront jamais aller ensemble… Une chose est sûre, votre choix vous appartient et pour faire le bon, il est essentiel de bien savoir quels critères prendre en compte : voici les questions essentielles à vous poser avant de poser votre prochaine commande !

Tout d’abord revenons à l’écologie… Qu’est ce que c’est ?

C’est à la fois une science qui étudie les milieux où vivent les êtres vivants, ainsi que les rapports de ces êtres avec le milieu. Mais aujourd’hui ce mot s’emploie surtout comme un courant, un mouvement qui équilibre l’intervention de l’homme sur son environnement naturel allant jusqu’à protéger ce dernier.

Les goodies devraient donc, pour être écologiques, être non polluants, voir même carrément bons pour notre planète ! Bon on se doute qu’à partir du moment où l’on va « produire » quelque chose, ce ne sera pas vraiment en faveur de l’environnement, mais on a décidé d’attirer votre attention sur les éléments essentiels sur lesquels vous pencher pour vos prochaines commandes… Et éviter le greenwashing !

La Proximité

Le transport c’est un gouffre d’énergie créateur d’une forte pollution, il devra donc être court et limité. Préférez des artisans locaux ou au moins une production française. Pensez aussi à ne pas multiplier les différents lieux de création de produits, marquages, envois… Privilégiez les entreprises avec un maximum de compétences internes.

Des Matériaux et composants responsables

La production de votre objet doit être confectionnée d’éléments qui, dans leur création, constitution et propriétés, ont un impact réduit sur l’environnement. Leur provenance est à étudier, leur mode de production également.

La Gestion des déchets

Sont à examiner ici deux aspects : les déchets de production et les déchets même du goodies. Renseignez-vous sur la gestion des matières nécessaires à la production, en bout de chaînes, mais aussi pour connaître l’impact de votre objet de communication à la fin de sa vie… Pensez recyclable ou matières naturelles. Là encore méfiez-vous, cela ne veut pas dire que la matière est, au final, peu impactante une fois traitée…

En effet si l’on prend par exemple le fameux tote bag en tissus… Il faut le réutiliser 138 fois pour que son impact soit moindre que celui d’un sac plastique…

Etre Réutilisable et Résistant

Si on considère l’objet de communication comme un « futur déchet », il faut faire en sorte de prolonger sa vie au maximum. Pensez à faire un produit qui ne soit ni à usage unique, ni obsolète… Utilisez des matériaux qui ne se dégradent pas, qui soient résistants dans l’usage comme dans le temps. Il vaut mieux privilégier la qualité que la quantité. Un objet qui sera reporté et apprécié pour ses qualités vous rapportera plus que 10 fois le même avec un ressentie négatif et jeté sitôt eu. Il est aussi imaginable de réparer, encore faut il que le matériau en laisse la possibilité.

Veiller au Respect de l’homme

Quand on parle de respect de la faune on peut considérer que le respect de l’être humain, de son intégrité, de ses valeurs et de son bien être sont un aspect de l’écologie. Alors il est essentiel de se renseigner aussi sur les hommes impliqués dans la production des goodies sélectionnés. Commerce équitable, société reconnues pour le bien être au travail… A vous de voir ce qui vous touche le plus !

Bien entendu les tests sur animaux, les matières nuisant aux environnements naturels, et donc à leur milieu, sont à proscrire.

Etre utile, culturel ou pédagogique

En clair, est-ce-que cette production a du sens. Est-elle nécessaire ? Quoi que l’on fasse on aura toujours un impact, par l’utilisation de ressources ou d’énergie, mais cet investissement, s’il a un retour positif, est justifiable écologiquement et pour l’opinion. Un objet de communication ne se crée pas à la légère, tout du moins si vous le souhaitez écologique. Prenez le temps d’interroger votre fabriquant pour qu’il puisse vous accompagner au mieux. Par ici par exemple…

Aujourd’hui il existe même des goodies qui vont dans le sens de la nature : des papiers à graines, des abris à insectes, des crayons qui poussent… Soyez toujours vigilants mais sachez qu’ainsi vous allez dans le bon sens ! Pour l’opinion, pour votre communication, mais aussi et surtout pour votre planète.

Et si vous vous demandez pourquoi faire l’effort de passer à l’écologique, on vous l’explique ici !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close