Close
Comment définir une ligne éditoriale?

Comment définir une ligne éditoriale?

Comment définir une ligne éditoriale pour un site, une newsletter ou un magazine ?

Définir une stratégie et s’y tenir : c’est là tout l’enjeu de la communication, quelle qu’elle soit. C’est cette stratégie qui va garantir la pertinence de vos actions, leur cohérence et finalement, leur efficacité sur le moyen et le long terme. Cela paraît évident, mais on a trop souvent tendance à oublier d’appliquer cette stratégie pour le contenu : et pourtant, il est essentiel de définir une ligne éditoriale claire pour guider votre discours et affirmer votre identité à travers une communication cohérente.

 

Une ligne éditoriale, c’est quoi exactement ?

 

Avant de développer plus en détails la méthodologie et les bonnes pratiques, commençons par définir simplement la ligne éditoriale. Au sens large, si l’on suit la définition du sacro-saint « Wikipédia », « la ligne éditoriale représente l’ensemble des choix et décisions que fait un directeur de revue, de collection littéraire, un responsable d’une émission radiophonique, de télévision, une société… pour se conformer à une ligne morale ou éthique définie ».

Dans la presse par exemple, elle est définie par le rédacteur en chef, qui va décider du traitement des informations et s’assurer ensuite que sa rédaction aborde l’actualité avec la même tonalité, ou à minima respecte les mêmes règles établies.

En d’autre termes, qu’elle soit écrite ou non, la ligne éditoriale détermine le cap à atteindre et la manière d’y parvenir, autrement dit, l’orientation des contenus.

 

Définir une ligne éditoriale, ok…mais à quoi ça sert ?

 

Tout d’abord…à éviter de partir dans tous les sens (et c’est déjà pas mal). En l’absence de cadre, de stratégie, on peut vite dévier de notre objectif et se perdre dans des contenus dissonants ou répétitifs, sans lien les uns avec les autres.

Et donc, respecter une unité : une ligne directrice permettra d’arbitrer plus simplement les choix et la hiérarchisation des sujets, surtout lorsque plusieurs interlocuteurs interviennent pour un même projet (cohérence des thématiques, des photos, textes et vidéos).

Affirmer son identité pour fidéliser et gagner en crédibilité : la présence d’un cadre rédactionnel permet de donner des repères aux lecteurs, qui vont vous associer à un style de contenu, un positionnement, et continuera de vous suivre parce qu’il lui plait, avec un attachement plus fort que si vous en changiez d’un article/rubrique/numéro à l’autre. Par exemple (un peu caricatural, mais qui aura le mérite d’être clair), si vous animez un blog avec des sujets techniques très pointus, il serait malvenu de glisser un article pour raconter vos vacances au Pouliguen (en endroit très joli par ailleurs) : vos lecteurs ne seraient (probablement) pas intéressés et surtout, ne comprendraient pas.

Vous avez compris l’idée, passons maintenant à la pratique !

 

Comment définir une ligne éditoriale efficace en 5 étapes ?

1/ Définir les objectifs de votre support 

Comme on vous l’expliquait ici sur le blog d’entreprise, il faut commencer par se poser les bonnes questions :
– De quoi je peux parler, sur quel sujet je suis capable de produire un contenu original et intéressant ?

– Quelle cible je veux atteindre (par ordre de priorité) ? Clients, collaborateurs, réseau d’influence, leaders d’opinion…

– Comment je veux être perçu par cette cible  et de quoi a-t-elle besoin ?

– Et surtout, est-ce que cela est en adéquation avec ce que propose ma marque/ mon entreprise ?

 

2 / Des rubriques bien pensées, un chemin de fer figé

Qu’il s’agisse d’un site, d’un blog, d’une newsletter interne/externe ou d’un magazine (en fait, tous les supports de communication qui permettent une publication à fréquence plus ou moins régulière), l’organisation du support doit être pensée en amont, mais surtout rigoureusement suivie d’un numéro à l’autre (ou d’un article/d’une page à l’autre pour un site ou un blog) pour habituer le lecteur et lui offrir des repères , des rubriques « attendues » dans lesquelles il saura où et comment trouver son information.

Il conviendra alors de choisir des rubriques bien définies et de s’y tenir pour le choix des articles au fil des numéros.

 

3/ Des rubriques pertinentes et cohérentes

Pour respecter votre ligne éditoriale, il est indispensable que celles-ci correspondent précisément aux informations que vous souhaitez transmettre. En effet, il serait dommage de se priver de contenu parce qu’il ne correspond pas à une rubrique, ou de devoir changer de rubrique en cours de route (même si votre support pourra évoluer de temps en temps).

Ces rubriques doivent donc bien prendre en compte la cible et les différents objectifs définis, mais surtout être équilibrées/complémentaires entre elles pour apporter du dynamisme à l’ensemble.

 

4/ Un contenu équilibré

Par équilibre, nous entendons alterner les articles de fond (textes longs)  et les contenus court (brèves, chiffres clés, actus…) pour offrir différents niveau de lecture. Ainsi, un lecteur qui n’a pas le temps, pourra se contenter de parcourir les informations courtes, quitte à revenir après sur les articles plus conséquents.

Cet équilibre doit également être présent dans le message, en prenant soin d’apporter la même importance aux différents sujets traités (une différence de volume de contenu trop importante entre différentes rubriques doit vous alerter sur leur pertinence : il sera alors nécessaire de les faire évoluer, de les préciser, voire d’en supprimer si l’une d’elle n’est pas ou peu alimentée).

Il s’agira également de varier les contenus, y compris au sein d’un même article, c’est à dire ne pas se retreindre à un style précis (article, témoignage, focus, etc.), mais se servir de l’un pour illustrer l’autre et rendre l’ensemble plus dynamique, tout en y ajoutant bien sûr des photos, vidéos, liens…

 

5 / Une tonalité adaptée

Pour la rédaction de vos articles, il sera important de veiller à être toujours clair dans la transmission de l’information, mais surtout…cohérent (oui, vous commencez à le comprendre, la cohérence est au cœur du problème). La ligne éditoriale devra donc définir un cadre pour la rédaction : doit-on adopter un langage technique ? Un style ludique ou pédagogique ? Très direct, imagé avec des infographies par exemple ?

 

Pour conclure, ce qu’il faut retenir de la ligne éditoriale…

 Pour la création de n’importe quel support de communication pour lequel vous serez amené à produire du contenu, il est essentiel de définir une ligne éditorial pour :

  • Différencier votre support des autres (style)
  • Lui donner une identité (angles et traitement des sujets, présentation & tonalité)
  • Fidéliser les lecteurs, faciliter leur lecture
  • Et surtout…vous aider à cadrer votre réflexion concernant le choix des sujets.

 

Point…à la ligne (éditoriale) !

22 commentaires

  1. Excellent article, puis – je m’en servir pour mon projet de fin de cours en vous citant bien sûr.

    1. Avec plaisir, et nous serons ravis de lire votre projet !

  2. Bonjour et merci pour cet article très intéressant et bien écrit. C’est ce qui manque un peu à mon blog, une ligne directrice. Votre article m’a donné des points de réflexion, je vais étudier la chose.

    1. Bonjour,

      Je vous remercie pour votre commentaire.
      C’est effectivement le plus difficile à faire quand on a plein de choses à dire : organiser sa pensée pour lui donner un sens et ne pas perdre son objectif (ce qui implique de s’en être fixé au préalable). Puis affirmer son identité, son style : c’est ce qui fait que les lecteurs reviendront, que vous les fidéliserez (si le contenu est intéressant et cohérent bien évidemment).
      Bonne continuation !

  3. nickel liwandi says:

    je suis assez impressionne par la qualité et la simplicité des explication. je suis professionnel de la communication et votre article m’a permis de faire comprendre ce que s’est et comment définir une ligne éditoriale a une amie merci et beaucoup de courage

    1. Bonjour,

      Merci beaucoup pour votre sympathique commentaire qui nous encourage à continuer de partager tout ça du mieux possible !

  4. Bravo .il est bon cet article.
    Il nous éclaire assez bien

  5. Très interessant…dans la concision et la précision merci

  6. Bonjour,

    je suis chargée du projet ‘newsletter’ pou mon entreprise et la question de la ligne éditoriale ne m’était pas claire. Quelle ligne éditoriale peut avoir une entreprise qui veut entretenir sa notoriété et qui, quelque part, n’est légitime qu’avec ses contenus? Cet article m’a aidé à identifier clairement les composantes de la ligne éditoriale. Très clair maintenant. Merci 🙂

    1. Ravi que cela ait pu vous servir pour votre application concrète ! N’hésitez pas à revenir vers nous si vous avez des questions en avançant 🙂

  7. Bonjour,
    Pour la tonalité, je pense qu’il ne faut jamais se figer sur un ton. Il vaut mieux diversifier: des fois techniques, des fois pédagogiques, des fois une infographie. C’est pour que les lecteurs puissent s’identifier car ils n’ont pas le même goût. L’avis est personnel bien évidement.

    1. Bonjour,
      Merci pour votre avis qui est évidemment le bienvenue. Pour moi, il faut scinder deux choses : le fait d’avoir une ligne éditoriale cohérente, réfléchie et organisée + le fait de varier les contenus pour ne pas être monotone et satisfaire différentes cibles. En revanche, là où il faut être vigilant, c’est de ne pas se perdre et d’avoir malgré tout une ligne conduite pour garder une cohérence, une identité… et être reconnaissable pour nos lecteurs.

      1. Oui, vous avez totalement raison.

  8. Bonjour,
    Merci beaucoup pour cet article bien pensé. Je suis en master numérique et nous avons un challenge réseaux sociaux à mettre en place avec une ligne éditoriale. J’avais bien une idée de ce que c’était mais j’avais peur d’avoir oublié un aspect.
    Je garde cet article sous le coude au cas ou j’oublierai le fil de ma ligne…éditoriale.

    1. Merci pour votre retour, ravi que cela ait pu vous servir ! Bonne continuation.

  9. Commentaire
    bonjour. cela faisait très longtemps que je cherchais à préciser cet aspect de la chose tant à la fac l’enseignant avait juste survolé la notion sans en préciser l’application du propos. aussi que c’est devenu objet d’autocensure dans nos médias locaux et nationaux en Rdc. je ne sais comment exprimer ma gratitude. je suis journaliste et enseignant en sciences infocom à l’Université catholique à goma, au Nord-Kivu, en rdc. QUESTION : quel rapport entre orientation éditoriale et charte éditoriale et politique éditoriale d’un média ?

    1. Bonjour,

      Merci vivement pour votre commentaire. Pour répondre à votre question (évidemment, cette réponse n’engage que moi et il peut y avoir différents points de vue sur le sujet), je dirais que les 3 sont liés et qu’il s’agit surtout d’une question d’échelle. Je m’explique : niveau 1 (le plus large), nous avons la charte éditoriale, qui détermine les objectifs du média, en fonction de sa cible par exemple. Pour atteindre cette objectif, on se fixe une ligne éditoriale (niveau 2) avec un angle, une tonalité, une fréquence… Quand à la politique éditoriale, c’est finalement l’impulsion/ le cadre qui va guider la définition des critères et objectifs, la stratégie de la charte éditoriale – qui finalement va venir la formaliser. C’est ainsi que je résumerai la chose.

Répondre à nickel liwandi Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close