Close
3D & habitat : quelles évolutions ? – Les copains d’axelles’

3D & habitat : quelles évolutions ? – Les copains d’axelles’

Pour innover et se renouveler, il faut être curieux… et savoir bien s’entourer ! En tant que professionnels de la com’ on aime partager nos passions et échanger avec d’autres experts du secteur, “les copains d’axelles” comme on les appelle.

Aujourd’hui, nous avons demandé à Maximilien, expert 3D chez Garnier Studios, de partager avec nous son expérience : le domaine de l’habitat s’appuie sur des représentations 3D depuis des années, mais qu’est-ce qui a réellement changé ? Qu’est-ce qui fait la différence et quelles sont les tendances du moment ?

Bonjour Maximilien.
Le recours à la 3D pour les professionnels de l’habitat  n’est pas nouveau – mais j’imagine que les demandes d’aujourd’hui ne sont pas les mêmes qu’il y a 10/15 ans ?


Effectivement. Les interlocuteurs avaient déjà une sensibilité à l’image, mais une simple 3D suffisait pour être novateur, les demandes étaient beaucoup moins précises que maintenant. Les logiciels ont beaucoup évolué et les rendus aussi, notamment sur la lumière et la manière dont elle est représentée. Avant, sur les vieux moteurs de rendus, la lumière était une interprétation informatique, maintenant les moteurs actuels se servent de la physique pour définir la lumière. Les matières et les textures ont également pris beaucoup d’importance et on y consacre davantage de temps, car elles étaient plus compliquées à réaliser dans le passé, et le résultat n’était pas réaliste.

3D habitat modélisation textures et lumières
Modélisation 3D des textures et lumières

Et donc, obligation pour les 3Distes comme toi de se mettre à la page en permanence…

Notre métier est dépendant des nouvelles technologies, avec une grande multiplicité de logiciels et de moteurs de rendus qu’il faut maîtriser et s’approprier pour être toujours dans le coup. En ce moment par exemple, Cinéma 4D est le logiciel qui monte, il est facile d’accès et simple d’utilisation (ce n’est plus une usine a gaz comme 3dsmax). Mais il n’est pas toujours évident de se familiariser avec un nouveau logiciel. La technologie évolue rapidement, et on ne sait jamais à l’avance quels logiciels on utilisera dans les dix prochaines années. Il nous faut donc nous adapter sans cesse.

Au-delà des innovations techniques, je suppose qu’il y a également des modes, comme en design ?

En effet, et les tendances sont souvent les mêmes que dans le stylisme. En ce moment, c’est l’ambiance loft qui séduit, avec les murs de briques par exemple. On a aussi le home staging qui a pris de l’importance. C’est primordial de demander toutes les informations aux clients en amont de chaque réalisation, car il est bien plus difficile d’opérer ce genre de changements une fois que la modélisation est déjà effectuée.

Modélisation 3D réalisée par Garniers Studio pour son client COMERA

Et les clients justement, qu’attendent-ils de plus qu’avant ?

Les gens sont de plus en plus habitués au digital, donc ils veulent en trouver partout. Ils ont parfois une vision “simpliste” de la 3D, s’attendent à ce que tous les détails soient modélisés, et pensent à tort que c’est facile et rapide, ce qui nous laisse moins de liberté dans notre démarche créative. Dans la conception d’une cuisine par exemple, rien ne doit être laissé au hasard, tous les angles doivent être présentés. Répondre à la demande des clients, c’est notre métier, mais il faut aussi savoir se faire plaisir. Et cela devient d’autant plus compliqué car la complexité de la 3D d’aujourd’hui nous prend beaucoup de temps, et l’on se retrouve vite dans un cercle vicieux : moins on a de temps, moins on peut se faire plaisir en proposant d’autres choses aux clients. Ces derniers nous font donc plus de retours, et les modifications leur coûtent plus cher…

Au vu de cette révolution de la 3D et des récentes innovations en la matière, peut on imaginer que les images de synthèse soient remplacées par la réalité virtuelle ?

Pour le moment c’est un marché de niche car ces technologies coûtent très cher et nécessitent l’achat de matériel, comme les lunettes ou les ordinateurs. Cela fait déjà 20 ans qu’on utilise la réalité virtuelle et qu’on essaie de l’intégrer dans le monde professionnel, mais les rendus ne sont pas convaincants, et ne servent bien souvent qu’à des fins ludiques. On est encore aux prémices de la réalité augmentée, mais c’est une technologie prometteuse qui devrait nourrir les tendances. Je pense par exemple aux lunettes HoloLens de Microsoft, ou aux Magic Leap, qui devraient bientôt faire leur entrée sur le marché. Elles permettront notamment de visualiser toutes les informations dont on a besoin, sans autre matériel.

Pour mieux comprendre les étapes d’un projet, voici un exemple d’une conception 3D, de la modélisation au rendu en passant par les textures et éclairages :

habitat modélisation 3D

habitat modélisation 3D

Bien que des innovations récentes – telles que les casques de réalité augmentée – risquent de s’imposer dans un avenir proche, notamment à la vue des possibilités techniques qu’elles offrent à ce stade de leur développement, les techniques de modélisation 3D sont encore dans le coup. Elles sont plus abouties que jamais et permettent des rendus inouïs en termes de réalisme. Elles constituent également une alternative de choix par rapport aux traditionnels shooting photos, moins pratiques et plus onéreux, et sont par conséquent incontournables dans le monde de l’habitat.

Le petit lexique des techniques de la 3D :

Modélisation 3D : elle « permet de créer des objets en 3 dimensions sur ordinateur. Ainsi, il est possible de réaliser des objets complexes, des environnements, des personnages, des bâtiments, des paysages, etc. à partir de formes simples telles que des sphères, des polygones, des cônes ou encore des courbes qui définissent des structures. » (Retrouvez ici les explications complètes de web2mag)

Réalité virtuelle : cette technologie permet de plonger une personne dans un monde artificiel créé numériquement. Il peut s’agir d’une reproduction du monde réel ou bien d’un univers totalement imaginaire. L’expérience est à la fois visuelle, auditive et, dans certains cas, haptique avec la production d’un retour d’effets. (Retrouvez ici les explications complètes de futura-sciences)

Réalité augmentée : cette technologie permet d’inclure en temps réel des informations (texte, vidéo, photo, image animées, 2D ou 3D…) en surimposition de la réalité. On vient donc “augmenter” la réalité avec des informations de façon interactive. (Retrouvez ici les explications complètes de laréalitéaugmentée)

Home staging : Ensemble de techniques de décoration et d’amélioration de l’habitat utilisée pour mettre en valeur un bien immobilier.

Découvrez également notre article sur les tendances du Motion Design.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close